Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 18:50

 

 

Boris Godounov, et les sublimes trios de Schumann ont rythmé la journée.

J'ai éteint la radio. Je voulais que musique ou silence, m'accompagnent.

J'ai laissé mes visages en l'état. J'y reviendrai plus tard.

 

Mes hommes allaient prendre chair et mouvement. Intense jubilation à commencer ce travail.

 

Enfin !

 

                                                     Travaux-4617.jpg

 

J'ai posé des jus, rapidement.

Impatience de voir mon tableau prendre corps.

 

                                                     Travaux-4616.jpg

 

                                                                                         Travaux-4619.jpg

 

J'oublie le temps, la nuit qui arrive.

Je vide ma tête de tout ce qui viendrait perturber l'énergie qui est en moi.

Un plaisir immense m'habite jusqu'au bout du pinceau. J'oublie la fatigue.

Debout, assise, penchée, accroupie, je marche, j'avance, je recule, je reviens, je déplace la toile, je rajoute les couleurs sur la palette, je frotte mon pinceau, j'essuie des doigts, de la paume, je cherche les bonnes brosses, je repousse une mèche qui tend à tremper, elle aussi, dans la couleur, je calcule, ou pas, je laisse l'instinct, le hasard opérer, maîtrise et l'inverse, qui parfois crée de petits miracles.

 

La nuit est là, je m'en moque. Je n'ai pas faim. Peindre, peindre, peindre...

 



Partager cet article

Repost 0

commentaires