Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

 

En 2002 j'ai peint un petit format inspiré d'une visite aux Abattoirs où Yayoi Kusama exposait des pois, des p'tits pois, encore des pois !

 

 

 

                 A l'exposition YAYOI KUSAMA

 

 

Des gros, des brillants, des colorés comme des smarties, des pois à l'infini, mais essentiellement des pois blancs sur fond rouge imitant les champignons hallucinogènes.

 

 

Ma série ART, est l'un de mes thèmes préférés car je m'amuse énormément avec ce motif. 

 

 

Ces jours ci, on reparle de Yayoi. On apprend que Louis Vuitton a succombé à la folie Kusama, ou encore, que la plasticienne, peut-être pas si folle, a choisi de s'associer au malletier pour s'assurer une notoriété mondiale.

 

 

Ces dernières semaines, mon travail est resté en jachère.

Si mon esprit moulinait, les esquisses me laissaient insatisfaite.

La violoniste de la rue Alsace que j'avais décidé de peindre me résistait.

Toutes mes tentatives pour lui constituer un décor avortaient. 

La toile que j'avais choisie n'était pas au bon format.

Trop petit.

Que faire de ma musicienne ?

Que faire des personnages que j'imaginais autour ?

 

 

Que faire de ma toile ?

 

Bref, rien n'allait.

 

 

J'ai rangé les esquisses. J'ai conservé la toile blanche. Je me suis couchée.

Je n'ai pas dormi, ou presque mais j'ai beaucoup rêvé.

Au petit matin, un sujet s'est imposé : les pois de Yayoi !

Bis, repetita !

 


                                      Divers 5941    Divers 5945    Des p'tits pois, encore des p'tits pois...

 

 

J'avais succombé aux pois, moi aussi !

 

Je ne sais si la folie me guette.

Ce soir, à l'instant où j'écris, je n'ai pas commencé à former méticuleusement, l'un après l'autre, les minuscules ronds jaunes. Cependant mon bras est fébrile, mes doigts fourmillent et mes yeux s'impatientent.

 

Mon pinceau est prêt, mes couleurs, le chiffon, la palette... tout est en place.

 

Le format est petit, certes, mais j'ai choisi de le truffer de milliers de pois.

 

Demain... oui, demain...

 

 

Moi aussi, j'aiderai Yayoi Kusama à acquérir une notoriété mondiale !

 


 

Partager cette page

Repost 0
Published by