Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

 

 

 

      Imodium

     Imodium (Acrylique/toile - 65x54)

 

 

 

Après avoir occupé le parvis des Abattoirs, le viscère rose de Franz West intitulé Agoraphobia a été déplacé Jardin Raymond IV.

 

Commandée pour une Edition du Printemps de Septembre, la chose s'est appelée "Vertiges" avant d'être rebaptisée, mais jamais personne ne l'appelle autrement que l'intestin, le boudin, le boyau, le bidule rose, le machin, la saucisse...


Quoi qu'il en soit, le déménagement sur la pelouse verte est du plus bel effet et donne du relief à la structure d'aluminium peinte en rose. C'est bien simple, on ne voit plus qu'elle.

Bien que très décrié, l'objet n'est pas dépourvu d'un certain charme. Le truc est moche mais attachant. On s'y fait. Il fait partie du paysage, désormais. 


 

J'avais très envie de l'installer dans une de mes toiles. Je l'ai seulement teinté d'un rose soutenu, plus lumineux.  

Et à mon tour, je l'ai rebaptisé "Imodium".

 

 

Autour, la vie suit son cours.

Les chiens ignorent l'art.

Les mémés toulousaines se promènent avec ou sans chien.

Des promeneurs se croisent.

D'autres lisent, s'aiment ou se reposent.

La petite fille aux tresses nous observe.

Un poète d'action toulousain brandit un bâton.

Une passante s'est arrêtée, perplexe.



Tout est consigné sur un cahier de croquis.

 

Quand je le peignais, Imodium me semblait assez joyeux. Je me suis bien amusée avec ce tableau. A présent, il me semble y déceler une infime tristesse...  de celle qui habille les gadgets au rebut.


 

 

 

 

 

Partager cette page

Repost 0
Published by