Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2011 2 31 /05 /mai /2011 23:47

 

Au sortir de la 17ème République des Blogs, jeudi 26 mai au Rosedo, rendez-vous est pris pour assister au Conseil Municipal du 27 mai.

 

Place du Capitole, quelques indignés se réveillent frileusement sous le ciel gris…

 

 

Rdb 1787

 

Un étage plus haut, Salle du Conseil Municipal, les élus, tels des écoliers décontractés, gagnent leur siège en serrant des mains ou tapotent leur micro en alignant leurs dossiers.

 

 

Rdb 1797     Rdb 1801

 

 

Le temps de faire l'appel, et Pierre Cohen ouvre la séance en s'attribuant des satisfecits, tant sur la bonne nouvelle (oui, il y en a une !) de la sélection de l'IRT AESE à Toulouse, que sur le bide de la non sélection de la ville à l'Euro 2016.

 

Après quoi, c'est au tour des représentants de groupes d' exprimer leurs doléances.

 

Question ambiance, on n' est pas à OK Corral, mais piques et saillies, feutrées ou pas, tiennent parfois du règlement de comptes.

Dans cet ersatz de jeu de massacre, une mention spéciale revient à Jean-Luc Moudenc pour son aptitude à récolter des baffes de tous bords, non pas que la palme ne revienne à Pierre Cohen, mais ce dernier, muré dans sa tour de verre, dédaigne la grêle de critiques qui pleuvent sur son inaction municipale, ses ratages à l'allumage et ses ratages orchestrés.

 

Que retenir de cette cacophonie ?

 

L'exemple du camouflet que constitue la mise sur la touche de Toulouse pour l'Euro 2016 est un cas d'école qui résume l'incapacité chronique, affligeante et angoissante de la municipalité à porter des projets phares. Or, le manque de rayonnement culturel, économique et sportif prépare des lendemains moroses, dont on espère qu'ils ne se transformeront pas en léthargie "durable" pour notre belle ville. 

 

Me voilà jouant les Cassandre alors que tout va bien,  tout va très bien car notre maire, droit dans ses bottes, se refuse aux courbettes (comprenez au lobbying).

Si Toulouse est ridiculisée dans sa disqualification, qu'on ne lui fasse pas endosser ce fiasco, le dossier, loin d'être faible, mal ficelé et jalonné d'atermoiements, était un bon dossier ! Il ne faut voir dans ce recalage qu'un tripatouillage scandaleux du conseil fédéral de la FFF !  

(La Dépêche fait un assez bon résumé du bazar).

 

De même, balaie t-il la litanie d'inquiétudes quant au devenir des théâtres Sorano et La Digue (pas sa faute), du retard de la LGV (non plus), de la mosaïque illisible et sans relief qu'est la Novela (c'est son équipe, donc c'est bien), des caméras de vidéo surveillance honnies dans un premier temps, puis installées sans concertation, les objections des Verts sur la cherté du projet d'agrandissement du Stadium (contre, pour ? pouce ! on le fera quand même, pour la gloire ?), les allusions à l'excellent article intitulé "TOULOUSE : Mais que fait Cohen ?" paru dans l' Express, qui laissent notre homme de marbre, stoïquement figé au-dessus de la mêlée, les cafouillages autour de la ligne G et les promesses non tenues telles la gratuité du métro pour les jeunes qui ne lui en veulent absolument pas, pour preuve, ils (les jeunes) le congratulent et le plébiscitent pour l'abonnement à 10 €, chaque fois qu'il "prend très souvent le métro " !

 

Et s'il est un point pour lequel il n'est pas avare, c'est en dénégations et leçons de morale : le voilà qui réprimande les Verts en leur infligeant un cours intitulé "Droits et Devoirs" : "ils n'ont pas été élus seulement pour les 15 à 20 % de gens qui ont voté pour eux, mais pour toute la population" et donc s'il faut financer des stades… 

Puis-je rappeler du coup, à monsieur Cohen, qu'il fut élu avec une très faible majorité et qu'il ne doit pas oublier de manager sa ville pour les quasi 50 % qui n'ont pas voté à gauche. 

 

(Site du groupe des non-inscrits et celui des Verts)

 

 

J'ai gardé le meilleur pour la fin, afin de terminer sur une note optimiste car j'aime les histoires qui finissent bien.

 

Donc, j'ouvre une parenthèse heureuse pour souligner que la mobilisation de tous les acteurs en vue d'obtenir une IRT a porté ses fruits et que Toulouse devient PÔLE D' EXCELLENCE TECHNOLOGIQUE.

La ville obtient également une SATT, 8 laboratoires Institut Carnot et j'en oublie sans doute… Et pour comprendre l'intérêt d'être retenu dans cette sélection, je vous invite à consulter le site Competitivité.gouv.

 

Après quoi, les journalistes en herbe se sont retrouvés pour commenter cette matinale autour d'un café. 

 

 

Notre ami Pino a déjà rendu sa copie

 

Et Marius vient de rendre la sienne...

 

 

 

Pour info, vous trouverez ci-contre, l'ordre du jour de la séance du 27 mai.

 

 

A bientôt...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Cat - dans Ô Toulouse
commenter cet article

commentaires

Pino 01/06/2011 11:59



J'adore! Un billet bien saignant à point comme une brochette de viande de taureau. Cela nous change du régime journalistique "végète à rien" de notre canard local.



Cat 01/06/2011 10:29



Marius, il est bien possible que j'aie avalé un taureau de combat : je me sens un grand appétit ces temps ci, mais rassure toi, cette pensée, loin de plomber ma bonne humeur, redouble mon
appétence au rire !



Marius 01/06/2011 10:03



He bien...La souriante Cath semble avoir avalé un taureau de combat !