Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2010 5 01 /10 /octobre /2010 22:58

Les personnalités DOWN de l'agglomération et le "Prix Saucisse", suite...

 

Une fois de plus, je suis à la traîne pour rendre ma copie.

 

Pino,  tel le lièvre de la fable, caracole en tête avec trois bonds d'avance (Pino et Pino), suivi de Marius, très en verve et en forme, grâce à une parenthèse touristique où l'on a pu le voir souffler des bougies au Chianti - Happy birthday !!!

 

Quant à moi, je me sens perdue dans la foule des éligibles potentiels pour le prix Saucisse. 

Il y en a tant ! Terrible constat !

 

Mais puisqu'il faut mouiller sa chemise, hop, je décerne un chapelet entier de Saucisses d'argent aux élus Verts !

 

Contrairement à la satisfaction qu'ils affichent sur leurs actions au sein de l'agglomération et, effectivement - et peut-être eux seuls d'ailleurs (soupir) - même s'ils apportent quelques changements positifs dans la ville, leur bilan reste médiocre.

 

C'est un peu comme si chacune des impulsions qu'ils donnent à leurs projets, se diluait ou se perdait en route.

 

Les quelques bonnes idées, ou idées intéressantes (ce qui ne veut pas dire qu'elles soient bonnes) à leur initiative (gestion des espaces verts, développement des piste cyclables, mise en place de nouvelles lignes de bus, efforts en direction des handicapés, piétonnisation, circulation incompréhensible pour les cyclistes et les piétons, se traduisant par un sacré bazar en ville…) restent embryonnaires, comme si les socialistes leur laissaient quelques os à ronger, mais pas trop.

 

L'équipe de Verts parait marginalisée alors que sans l'apport de leurs bulletins de vote, jamais Mr Cohen n'aurait été élu et les rodomontades de Mr Onesta contre les socialistes n'ont pas empêché la réélection de Mr Malvy.

 

Ils essuient les camouflets ou avalent des couleuvres, comme vous voudrez (éviction de Mr Coppey de Tisseo qui les met hors circuit des transports), d'une manière peu glorieuse.

 

Quant à leur vision économique du Grand Toulouse, elle frôle le ridicule avec les solutions alternatives envisagées pour les sites de Francazal ou Blagnac, le Stadium, etc…

 

Enfin, on ne les entend pas prendre position sur le verrouillage de cette fameuse "démocratie participative" dont on nous a rabattu les oreilles pendant la campagne électorale, ridicule poudre aux yeux démagogique.

 

                                                                       -------------------------------------------------------

 

Et puisqu'il me reste à agrafer une Saucisse de bronze et qu'il y a trop de candidats derrière la ligne, je la fixe au revers du même Arnaud Lafon à qui j'ai décerné, précédemment, un Cassoulet de bronze, en guise de piqure de rappel.

 

Que ce double "médaillé" ne prenne pas la grosse tête s'il veut espérer poursuivre sa brillante trajectoire, et qu'il se souvienne de faire les investissement les plus judicieux pour sa commune (cf. un boulodrome à polémiques…).

Partager cet article

Repost 0
Published by Cat - dans Ô Toulouse
commenter cet article

commentaires

cat 07/10/2010 12:13



@Pino : Encore en train de grogner ! Il faut de tout pour faire un monde... D'accord avec toi, je regrette la médiocrité et le manque d'ambition de Toulouse au plan culturel, mais ça n'est pas
nouveau. Cela dit, la tendance semble netterment s'aggraver.


Au final, c'est sûr, ça va m'inspirer.


Un truc comme "le vide" dans l'art ou "la vacuité" de l'art ou "No man's l'Art" ou...


Ne pas se laisser gagner par la désolation...


Il fait beau : profite de l'été indien !



Pino 06/10/2010 21:43



Cela fait 16 ans que j'arpente les rues et musées du centre ville de Toulouse de temps en temps... Quelques expos intéressantes, mais beaucoup de gaspillage pour subventionner de pseudos
intermittents de la création artistique. Je préfère mille fois les toiles de Catherine Dhomps à ces pseudo festivals de rue indigents qui coûtent des millions d'euros par an au contribuable.



Cat 05/10/2010 14:00



@Pino : je sais que je peux paraître paradoxale, mais ton reportage me donne grande envie d'aller perdre-mon-temps en promenades dans le no man's land du centre ville... il me semble qu'il
pourrait en résulter une nouvelle "série" de Dhomps et une expo à venir ultérieurement...



Pino 04/10/2010 23:58



C'est fait !


Le développement du tourisme, de la culture, et de la propreté sont devenus des priorités, la preuve !


Perd-ton-temps de septembre



Cat 04/10/2010 19:23



@Pino : tu devrais partir en reportage pour nous faire part du résultat des actions "prioritaires" sur la ville de Toulouse.