Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 janvier 2012 7 29 /01 /janvier /2012 18:59

 

 

                             images-de-toulouse 3728

 

J'y suis retournée, cet après-midi, avant que les Abattoirs ne remballent les grandes toiles de Vélickovic.

 

Les gens circulaient dans un recueillement palpable, émouvant, ce que jamais, jusqu'alors, je n'avais ressenti dans ce lieu. 

Surtout, ils regardaient, regardaient VRAIMENT le travail de l'artiste.

 

        images-de-toulouse-3729.jpg            images-de-toulouse-3731.jpg 

 

                                  images-de-toulouse 3732

 

De même que Soulages creuse le noir à l'infini, pour que soit révélée la lumière... Vélickovic, creuse l'apocalypse, la catastrophe, la souffrance et dans ces creusements implacables, crus, aiguisés comme le scalpel d'un chirurgien, désespérés mais sompteux, oh combien, il n'est question que d'une chose : la vie.


               images-de-toulouse-4457.jpg images-de-toulouse 4459                                images-de-toulouse-4461.jpg  images-de-toulouse-4460.jpg


 

Aussi dérangeante puisse être son oeuvre, cette obstination à fouiller les entrailles de la peur, de la mort, me semble plus un affrontement, une manière de rester vivant, coûte que coûte, dans un corps à corps avec les pigments et l'immense toile. C'est en ça qu'elle nous émeut et fascine.


images-de-toulouse-4462.jpg images-de-toulouse-4463.jpg

                     images-de-toulouse-3744.jpg

 

Au moment de partir, dans la boutique où j'achetais le film que l'on pouvait voir à l'entrée (Les apparences de la peur), je me suis trouvée nez à nez avec l'artiste. 


- "Vous aimez ce film ?" m'a-til demandé.

Nous avons échangé quelques mots qui m'ont permis de lui témoigner mon admiration et je suis revenue enchantée de cette petite conversation, de l'accent slave, de la simplicité de l'homme et de la lumière malicieuse dans les yeux du peintre. 

 

 

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires