Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 11:26

 

 

Dans un billet précédent, je posais la question - l'art autorise t-il tous les excès ?

Se posait implicitement la question de l'Art face à la censure.

 

201109211554 w350

      Golgota picnic - DDM - La Dépêche

 

Dans la Dépêche du jour, on reparle de "la pièce qui dérange" en soulignant la "croisade" d'ultra-catholiques contre la pièce de l'auteur Argentin.

 

Chaque fois que la censure s'impose, c'est un coin de liberté qui disparaît.

Je ne crois pas que l'on sorte gagnant à censurer la création. A court terme, peut-être, et encore... Cette peur n' est-elle pas aveu de faiblesse ou la preuve de la puissance de l'art ?

 

Le paradoxe de cette ire et de ces appels au boycott est qu'ils formalisent la meilleure des publicités pour l'objet honni.

Nul doute qu'en éveillant ma curiosité, la vôtre, celle d'un public qui, tout "bête" qu'il soit, n'aurait probablement pas ou peu entendu parler de la pièce, le résultat soit à l'inverse de celui recherché.

 

L' une des plus grandes frustrations, pour un artiste, n'est-elle pas que son oeuvre demeure invisible, condamnée à l'ombre, oubliée, non reconnue ?

Par médias interposés, ce picnic (indigeste ou pas), reçoit la lumière.

Monsieur Garcia doit être aux anges !

Quoi qu'il se passe et quoique vaille artistiquement ou intellectuellement sa création, le voilà désormais assuré d'un certain succès à défaut d'un succès certain...

 

Succès partagé, en retour, pour les censeurs courroucés qui alimentent la polémique.

 

Ainsi, les deux partis seront-ils consolés. En ce qui me concerne, je reste heureuse de me trouver sur un bout de planète qui permet à chacun de dire ce qu'il a à dire. Vraiment, ce monde est merveilleux !

 

PS : Pour rester dans le thème, savez-vous que la très célèbre, provocante et controversée (en son temps, mais pas que...) toile de Gustave Courbet "L'Origine du monde"  peut vous faire disparaître du réseau social Facebook ?


 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Cat 24/09/2011 12:50



Eh oui, tout ce battage autour de la pièce, contribue à la faire connaître. Et bien sûr, et heureusement, nous sommes libres d'y aller ou pas.



Pino 22/09/2011 23:48



Face à la provocation, la meilleure réaction demeure l'indifférence.


Il faut payer et être volontaire pour aller voir Golgota Picnic. Dans nos sociétés, chacun est libre de dépenser son argent ou de perdre son temps comme il veut. On ne peut donc légitimement pas
censurer cette oeuvre.


La situation serait différente si ce "spectacle" était imposé au asséné à un public non averti. Pouvant heurter les âmes les plus catholiques, on aurait alors du déconseiller cette oeuvre aux
croyants.